4 stratégies efficaces pour gérer une petite équipe

La réalité pour beaucoup de start-ups est qu’elles ne peuvent pas engager autant d’employés qu’elles ne le voudraient. Alors qu’il y a des avantages à gérer une équipe réduite (réduction des coûts, flexibilité), il y a également des désavantages, comme le risque de désorganisation et de burn-out.

Voici quatre stratégies pour vous aider à gérer des équipes de moins de 10 personnes :

 

Engagez intelligemment !

Votre équipe doit être capable d’être multitask et ne doit pas avoir besoin de recevoir sans cesse des instructions. Vos coéquipiers doivent être flexibles et indépendants. Au lieu d’engager en pensant aux canaux habituels, cherchez parmi les jeunes diplômés ou les programmes d’insertion professionnels de certaines universités. Ces jeunes candidats peuvent être préparés à l’environnement de travail d’une start-up. Ils seront également prêts à ne pas compter leurs heures.

 

Quand vous interviewez les candidats, cherchez des personnes qui montrent de l’intérêt pour votre business. Demandez au candidat de réaliser un petit projet, en suivant quelques consignes. Vous évaluerez sa motivation, son enthousiasme et ses qualités dans le domaine.

 

Concentrez-vous sur l’organisation !

Quand vous répartissez un bon nombre de tâches parmi une équipe restreinte, il est important de garder des traces écrites des idées et tâches convenues. Sinon, vous risquez de manquer des éléments importants pour votre business.

La règle d’or est de résister à l’envie d’annuler des rendez-vous. Une fois que vous avez commencé à postposer des rendez-vous d’équipe, vos collègues finiront par s’égarer.

Afin de garder votre équipe organisée, utilisez des outils tels que Kato.im ou Google Docs.

 

Encouragez le repos !

Quand vous êtes occupé à monter votre start-up, vous avez toujours du boulot supplémentaire qui s’accumule. Vous ne voyez plus la fin et vous avez donc du mal à prendre du recul et à accepter de s’arrêter un moment.

Il y a un vrai problème de vacances chez les entrepreneurs. La productivité est pourtant beaucoup plus accrue si tout le monde est reposé et concentré. Montrez l’exemple à votre équipe, rentrez chez vous, prenez un peu de vacances et encouragez votre équipe à en faire de même.

 

Définissez vos priorités !

Il faut l’avouer, votre petite équipe ne sera pas capable d’accomplir tout ce qu’une grande structure peut faire. N’ayez pas le travers de vouloir agir comme une multinationale. Trouvez quelles sont les tâches primordiales et l’impact qu’elles auront par rapport aux buts que vous vous êtes fixés. Si vous avez des objectifs clairs, vous pourrez les accomplir plus simplement que ce que vous n’imaginez.

Alors que les petites équipes rencontrent de vrais challenges, il y a aussi de nombreux avantages : intimité au sein de l’équipe, principalement quand tout le monde travaille sur l’élaboration d’une start-up, développement d’un sens profond de camaraderie due à l’accomplissement d’objectifs communs. A l’aide de quelques tactiques de gestion, les petites équipes peuvent conquérir le monde.