Ici, les start-up sont chez elles

« Au 523 de l’avenue Louise, les start-up sont chez elles », voici comment commence l’article de Pierre-François Lovens dans La Libre. Silversquare, le nouveau centre d’affaires de l’avenue Louise a attisé la curiosité du journaliste qui n’a pas hésité à venir découvrir l’endroit, au deuxième étage du bâtiment.

« On entre dans un univers qui, dès le premier coup d’œil, suscite l’envie de s’attabler pour tapoter sur le clavier de sa tablette ou de son ordinateur portable en prenant un café, ou de s’asseoir dans l’une des alcôves pour discuter d’un projet avec un collègue », écrit Pierre-François Lovens.

« Tout a été conçu pour rencontrer un seul objectif : susciter et soutenir l’esprit d’entreprendre. Architecture, design, diversité des espaces, services,… Tout a été pensé pour faire de Silversquare (…) un lieu à la croisée de deux grandes tendances dans le monde du travail et du management : l’activité based working et l’économie du partage. »

L’espace flex est la zone centrale, disposée comme un village. La zone est composée « d’une multitude d’espaces aux dimensions très variables : cafétéria, lounge, salles de réunion et de conférence, alcôves, cockpits, lieux de coworking, jardin,… Un restaurant viendra bientôt compléter le paysage. (…) Esthétiquement, c’est de très bon goût, avec un recours à des matériaux bruts (bois, béton, cuir, cloisons vitrées,…) ».

Pierre-François Lovens est allé à la rencontre de Serge Starckmann, administrateur de Zen Car, société qui occupe des bureaux privatifs chez Silversquare. Celui-ci a confié au journaliste : « Nous apprécions la culture de travail et l’esprit communauté qui règne ici. Par rapport à notre activité, à nos clients et à nos partenaires, le 523 de l’avenue Louise est central. C’est aussi une adresse assez prestigieuse à Bruxelles ».

 

Vous pouvez retrouver l’article complet dans La Libre du 24 juillet 2015.