Le meilleur conseil, c’est de bien se préparer. Car avoir seulement une bonne idée ne suffit pas

J’ai trouvé chez Silversquare le cadre de travail dont j’ai besoin, je sens vraiment ma productivité boostée, et quel plaisir de discuter avec d’autres entrepreneurs, ça fait un bien fou! C’est un peu comme retrouver une équipe tous les matins sans les contraintes de la hiérarchie !

 

Nous avons rencontré Cathy Simon, une entrepreneur belge.

Après un bac en droit et un master en Communication et journalisme (ULB), je me suis lancée, il y a environ quinze ans, comme attachée de presse spécialisée dans les secteurs de l’entrepreneuriat et de la culture.

Avant cela, j’ai travaillé principalement dans le monde médiatique (magazine, radio et télé) ainsi que comme consultante pour l’émission STARTER (RTBF-La Deux) et, il y a quelques années, pour Franco Dragone.

Quand j’ai lancé mes activités de free-lance, j’ai monté une petite structure – CS Consulting – dont l’objet social est de prendre en charge les relations presse et la promotion-média d’institutions culturelles, de festivals, d’artistes ainsi que d’un public d’entrepreneurs (start-up ou confirmés). Selon les besoins de chaque client, et en fonction de la réalité du terrain, CS Consulting propose à ses clients des campagnes de presse sur mesure pour les faire connaître ou (re)connaître en les distinguant des concurrents. Elle les aide également à développer et entretenir leur notoriété.

L’idée de monter cette structure m’est venue petit à petit. Après ma dernière mission pour Franco Dragone, on ne me a proposait que des jobs déjà vus. Bref, plus de nouveauté, plus aucun apprentissage ni de plaisir. Juste faire un peu plus de ce que ce que je connaissais déjà.

N’étant pas issue d’une famille d’indépendants, ce fut un grand pas à franchir que de lancer sans filet mon activité mais ce fut jubilatoire !

Dans un boulot comme le mien, je n’avais pas besoin d’investissements très lourds (un bon PC, une imprimante, un téléphone et c’est à peu près tout). J’ai donc fait un simple plan financier avec mon comptable. Le résultat avait l’air de tenir la route, je me suis lancée !

À l’époque, j’aurais aussi aimé bénéficier d’un accompagnement, notamment pour valider mon business modèle, mais je n’ai pas su où m’adresser. Je sais aujourd’hui qu’il existe de nombreux endroits tant publics que privés comme BECI ou la maison de l’entrepreneuriat. Mais dans la journée d’un entrepreneur le temps est redoutablement compté : il faut penser à rationaliser ses process pour toujours être efficace pour le client, tout en y mettant la juste énergie.

 

Ton entreprise a décidé de louer des bureaux, pourquoi as-tu opté pour cette solution ? Quelles sont les limites du travail à domicile ? L’as-tu essayé pendant un certain temps ? 

J’ai passé presque toute ma vie d’indépendante à travailler chez moi. Je connais parfaitement les limites de ce modèle, croyez-moi !

Le manque de cadre, de rigueur, les tentations de faire tout autre chose que travailler, la procrastination, le manque de frontière claire entre boulot et vie privée, et surtout le manque de stimulation dû au fait d’être seule…

Tous ces manquements sont clairement balayés grâce à des lieux comme Silversquare. J’y trouve le cadre de travail dont j’ai besoin, je sens vraiment ma productivité boostée, et quel plaisir de discuter avec d’autres entrepreneurs, ça fait un bien fou! C’est un peu comme retrouver une équipe tous les matins sans les contraintes de la hiérarchie !

 

Silversquare est, pour moi, l’endroit rêvé. Situé à deux pas de chez moi dans le sud de Bruxelles (c’est important de ne pas devoir traverser Bruxelles pour y accéder), les lieux sont extrêmement classieux et chaleureux à la fois. Ils sont vraiment à l’image de ses deux concepteurs, Axel et Alexandre, professionnels, généreux et disponibles. Tout comme le reste de leur équipe d’ailleurs. Toujours prompts à aider, à rendre service. Grâce à eux, j’ai rencontré d’autres entrepreneurs qui sont devenus des clients et le fait que des entrepreneurs de tous horizons y travaillent multiplie mes chances d’agrandir mon réseau clients. C’est donc un vrai plus.

 

As-tu une anecdote à partager avec nous concernant Silversquare ? Un conseil à tous ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat en Belgique ? 

Le meilleur conseil, c’est de bien se préparer. Car avoir seulement une bonne idée ne suffit pas. Il faut la confronter à la réalité. Chez Silversquare, qui est également un incubateur ouvert, en plus d’un coworking, l’entrepreneur trouvera rassemblés en seul lieu tous les experts dont il a besoin pour être challengé, encouragé et développer son projet.

Une anecdote ? Ma première réunion de travail avec Alexandre et son étonnement quand il a compris quel boulot ça représentait de formater un message et de le délivrer à la presse. Et de devoir pitcher, pitcher et encore pitcher. Mais quel résultat! Il a réussi une excellente campagne. J’ai en mémoire une interview pas facile : il devait répondre aux questions d’une journaliste radio de la RTBF tout faisant visiter les locaux de Silversquare. Elle voulait une interview très “sur le vif” !