« Le coworking »

11 janvier 2019

« Le coworking »
La profession d’avocat est aujourd’hui confrontée à la somme de tous les défis, rappelle Kami Haeri dans son rapport sur l’avenir de la profession. Il suggère que la profession emprunte à certains secteurs particulièrement innovants des méthodes de travail et d’organisation professionnelle et concentre ses efforts vers une conduite du changement.

L’avocat fait notamment face à deux défis importants : la gestion du temps et de l’argent.

Le coworking peut-il, dans cet environnement, représenter une alternative au mode de fonctionnement actuel d’un cabinet d’avocats ?

Plusieurs questions sous-tendent à cette nouvelle localisation de l’activité. Va-t-elle engendrer des économies dans les frais de locaux et soutenir le lancement de la carrière des jeunes ? Permettra-t-elle de sortir les avocats de leur isolement ? Favorisera-t-elle des synergies avec d’autres professions et d’autres secteurs ? Aidera-t-elle la profession à se digitaliser ?

C’est à ces questions que tente de répondre le présent rapport commandé par Avocats.be.

Cette étude, qui reçoit le soutien de la Région Wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale, est construite en trois parties :

  •  La définition du coworking. Cette étude aborde le contexte des nouvelles formes de travail, l’historique et les développements du coworking dans le monde, à Bruxelles et en Wallonie, puis présente ses avantages, ses inconvénients et son mode de fonctionnement.
  • Le coworking et les avocats. Le rapport se penche ensuite sur le contexte de la révolution numérique, les projets de coworking dédiés aux avocats, les questions relatives à la déontologie ainsi que les nouveaux modes de collaboration.
  •  Le rapport se conclut par cinq recommandations.

 

Téléchargez la Brochure des Avocats ici !

 

 

Contact us ! 

We use cookies to keep everything working.
Plus d'infos